Philippe Herreweghe,

et le verbe s’est fait chant

documentaire - betacam digital - 56’ - 1999

réalisatrice : Sandrine Willems

 

Philippe Herreweghe, c’est d’abord le chef de choeur qui rendit au chant baroque toute sa fraicheur et sa pureté. C’est aussi le chef d’orchestre, qui se tourne sans cesse vers de nouveaux répertoires, du romantique au contemporain. Mais c’est surtout l’homme qu’anime un feu sacré, porté par une incroyable énergie, et dont le rayonnement magnétise aussi bien les interprètes que le public.

Ce film-portrait tente donc de saisir toutes ces facettes, par des témoignages, des concerts, mais avant tout des répétitions qui nous emmènent des cantates de Bach jusqu’à la Neuvième Symphonie de Beethoven.

 

Philippe Herreweghe est né en 1947 à Gand (Belgique) dans une famille bourgeoise. Il étudie parallèlement la médecine et la musique. En 1969, il fonde le Collegium Vocale à Gand et crée avec lui une Passion selon Saint-Jean qui fait événement. Remarqué par Gustav Leonhardt, le Collegium collabore à l’enregistrement intégral des cantates de Bach, auquel participe aussi Nikolaus Harnoncourt.

La rencontre à Paris de Philippe Beaussant conduit à la création de l’ensemble vocal et instrumental La Chapelle Royale (1977).

En 1991, à la fondation de l’Orchestre des Champs-Elysées, il s’en voit confier la direction artistique.

Aujourd’hui, il dirige également Berlin et Vienne et a repris la direction de l’Orchestre philarmonique des Flandres.

 

 

avec la participation de :

Le Collegium Vocale, La Chapelle Royale , L’Orchestre des Champs-Elysées, Le Jeune Orchestre Atlantique, Rias Kammerchor

 

interviews de :

Stephan Maciejewski : conseiller artistique de la Chapelle Royale

Renaud Machart : critique musical

Gustav Leonhardt : claveciniste et chef d’orchestre

Sigiswald Kuijken : violoniste et chef d’orchestre

Paul van Nevel : chef de choeur et d’orchestre

Paul Van Den Berghe : chanteur du Collegium vocale

Philippe Beaussant : fondateur de l’Institut de musique ancienne

Harm Jan Schwitters : violoncelliste de l’Orchestre des Champs-Elysées

musiques dirigées par Philippe Hereweghe :

Jean-Sébastien Bach :

cantates BWV 9 BWV 42 - BWV 19

Passion selon Saint Jean

Passion selon Saint Matthieu

Magificat

Ludwig van Beethoven

9e symphonie

Wolfgang Amadeus Mozart

Symphonie n° 35 K.385 Haffner

Meistermuzik K.477

Symphonie concertante pour violon, alto et orchestre KV 364

Arnold Schönberg

Pierrot Lunaire

Pascal Dusapin

Medeamaterial

Autres extraits musicaux :

au violoncelle : Symphonie n°4 de Schumann

choeur final de la Passion selon Saint Matthieu, dirigé par Mengelberg

 

 

réalisation : Sandrine Willems

image Ella van den Hove

son Eric Chabot

montage image Monique Rysselinck

montage son et mixage Jean-Jacques Quinet

chargé de programme Arte Jean Wittersheim

Unité spectacle Laurent Andres

producteurs associés :

RTBF Bruxelles Benoît Jacques de Dixmude

RTBF direction des coproductions Ives Swennen

Arte-Belgique Carine Bratzlavsky

Canvas Regine Clauwaert

producteur délégué Benoît Peeters

production Les Piérides

 

coproduction RTBF - Arte-Belgique - Canvas

 

 

 

retour au sommaire